Home » » Renegocier son crédit immobilier

Renegocier son crédit immobilier

Pourquoi renégocier son crédit immobilier?

Renegocier son crédit immobilier
Faire des économies

En période de baisse des taux, il est possible de faire beaucoup d'économies en renégociant son crédit à un taux plus faible. En gardant les mêmes mensualités, la baisse des taux va se traduire par une baisse de la durée du crédit. Si votre emprunt porte sur une durée importante, les économies peuvent être spectaculaires!

Baisser ses mensualités

Vos conditions financières ont changé suite à une perte d'emploi par exemple. Pour éviter de vous mettre dans le rouge, il est important d'avoir des mensualités compatibles avec vos revenus.
Quelles sont les règles pour renégocier son crédit immobilier ?

Attention, les banques ne sont pas tenues d’accepter une renégociation si elle n’a pas été initialement prévue dans le contrat. Il est même relativement courant qu’elles limitent au maximum ces opérations qui leur demande un travail supplémentaire, ou qu’elle proposent des conditions peu intéressantes (taux supérieurs à la concurrence). Si l’opération n’est pas valable, il faut alors envisager le rachat de crédit...
Renégociation du taux d’emprunt avec sa banque

Si votre crédit arrive bientôt à terme et qu’un rachat total de vos crédits n’est pas une opération viable (trop de frais), vous pouvez vous adresser à votre banque pour une révision du taux d’intérêt de votre crédit. Si celle-ci est décidée à faire un effort pour ses clients, elle pourra consentir à une baisse relative du taux, si elle compense les frais de dossier (puisqu’il faudra remonter un dossier de crédit) c’est déjà ça de gagné.
Baisser ses mensualités

Il est inutile d’attendre que les difficultés à boucler un budget se présente. Si vous souhaitez réduire vos mensualités, parlez-en à votre banquier, celui-ci aura tout intérêt à prendre en compte vos contraintes actuelles pour ne pas se retrouver plus tard avec des impayés.
De plus en plus de crédits sont maintenant prévus avec des clauses de révision à la baisse (ou à la hausse) des mensualités pour couvrir ce genre d’imprévus. Si votre crédit ne le prévoit pas, parlez-en tout de même avec votre conseiller financier pour voir ce qu’il peut vous proposer.

Un exemple

Un couple habitant près de Rennes a souscrit un emprunt de 200 000 € sur 13 ans à la poste (la Banque Postale) en 2007, ils ont obtenu un taux de 4,50% car ils avaient un bon dossier et des finances saines.
Récemment, ils ont souhaité profiter de la baisse des intérêts et renégocier le taux auprès de leur banque. Restant 10 ans, et avec un dossier tout aussi bon, ils pouvaient légitimement prétendre à un taux d’environ 3,30%.
Après avoir été tout d’abord et sans ménagement, été envoyé sur les roses par un premier conseiller, le couple a obtenu d’un second conseiller plus motivé un accord pour un taux de 3,90%. Certes le taux reste loin de ceux affichés durant la période mais cela représente tout de même un gain de plus de 4 000 € pour la période restante, une fois les frais de dossier (800 €) pris en compte.
Si le couple avait choisi d’aller voir la concurrence et de faire un rachat de crédit, ils auraient du prévoir environ 7 000 € de frais (indemnités de remboursement anticipé, frais de garantie…) ce qui aurait considérablement amputé le gain qu’ils avaient calculé. Au final, ils ont choisi la solution de renégociation du prêt avec leur banque.
En synthèse

Sachez que l'opération de renégociation de crédit sera plus difficile en terme de négociation mais plus facile en terme de formalités qu’un rachat de crédit. Renégocier son prêt immobilier auprès de sa banque s’avère rarement aussi intéressant qu’on aurait pu l’imaginer (n’espérez pas vous aligner sur les taux proposés aux nouveaux clients) mais cela constitue une opération qui reste intéressante surtout en période de baisse des taux d’intérêt.



0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Vous aimerez aussi

Réalisez votre comparatif

Le Guide Immobilier

0 € d'impôt

-->