Home » » Immobilier Borloo ancien : abattement fiscal très intéressant !

Immobilier Borloo ancien : abattement fiscal très intéressant !

L’immobilier Borloo ancien concerne les locations nues dans l’ancien. Après un contrat obligatoire avec l’ANAH ( Agence Nationale de l’Habitat ) dans lequel vous devez respecter les ressources des locataires, vous obtiendrez une déduction fiscale intéressante sur les revenus fonciers.

Immobilier « Borloo ancien » : abattement fiscal très intéressant !
En cas de vétusté, votre logement locatif peut bénéficier d’une aide financière supplémentaire dans le but de le remettre aux normes de sécurité en vigueur. Mais vous n’avez pas le droit de louer votre logement bénéficiant d’un dispositif « Borloo ancien » à un descendant ou un ascendant.



Le capital d’un investissement immobilier « Borloo ancien » n’est pas garanti. Il est soumis aux fluctuations du marché de l’immobilier dans la zone où se situe votre bien immobilier. Investir dans l’immobilier comporte toujours une part de risque lié simplement à la zone géographique.

L’argent investi dans l’immobilier « Borloo ancien » est disponible mais vous devez louer votre bien immobilier pendant une durée minimale de six ans. Cette durée est prolongée de trois ans si vos travaux sont financés par l’ANAH.

L’immobilier « Borloo ancien » rapporte entre 3% et 8% suivant la localisation et la taille du logement. Même si les loyers perçus sont inférieurs à ceux du marché local, la rentabilité du dispositif « Borloo ancien » est intéressante grâce à la défiscalisation.

Les revenus fonciers de l’immobilier « Borloo ancien » sont soumis à l’impôt sur le revenu. Pour les logements intermédiaires, les loyers sont imposables à hauteur de 70%, et concernant les logements sociaux, jusqu’à 55%. En cas de logement vacant remis sur le marché, vous bénéficierez d’un abattement supplémentaire de 30% sur vos revenus fonciers.

La plus-value immobilière d’un dispositif « Borloo ancien » est imposable à 16% auxquels s’ajoutent les 11% de prélèvements sociaux. La plus-value immobilière bénéficie d’un abattement de 10% par an à partir de la cinquième année de détention du bien immobilier. A cela s’ajoute une minoration systématique de 1000 euros sur vos revenus immobiliers. En quinze ans, l’exonération est atteinte.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Vous aimerez aussi

Réalisez votre comparatif

Le Guide Immobilier

0 € d'impôt

-->