Home » » Immobilier Malraux : Défiscalisation importante mais à court terme.

Immobilier Malraux : Défiscalisation importante mais à court terme.

Immobilier Malraux : défiscalisation importante mais à court terme.

Immobilier Malraux : défiscalisation importante mais à court terme.


L’immobilier Malraux concerne la restauration de patrimoine ancien., situé obligatoirement dans une zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager ( ZPPAUP ). Les sommes investies dans les travaux de restauration étant importantes, l’État accorde des subventions aux acheteurs à condition de louer les biens immobiliers rénovés.

Le capital de l’immobilier Malraux n’est pas garanti et est soumis aux variations du marché. Mais les emplacements des biens immobiliers concernés par la Loi Malraux offrent très souvent une bonne protection.

L’argent investi dans l’immobilier Malraux est disponible mais le propriétaire s’engage à louer le bien immobilier à titre de résidence principale pendant une durée minimale de dix ans.

Le rapport d’un bien immobilier Loi Malraux se situe aux alentours de 3% brut. C’est faible mais la plus-value de ce type de bien immobilier est souvent très importante.

La fiscalité concernant un investissement Loi Malraux est très intéressante car il est possible de déduire la totalité des travaux de rénovation et d’engendrer ainsi un déficit foncier. Aucune limite de déficit foncier n’est exigée par l’administration fiscale. De ce fait, les impôts sur le revenu du propriétaire baisseront considérablement. Par contre, le déficit foncier ne peut se réaliser que sur deux ans. Les intérêts d’emprunts liés à l’investissement financier des travaux sont déductibles pendant dix ans.

Les travaux de rénovation d’un bien immobilier Loi Malraux doivent être assez importants pour permettre de réaliser une importante réduction d’impôt sur le revenu. Mais attention à ne pas dépasser une certaine limite afin de ne pas alerter l’État quant à la qualité du bien choisi. Il faut faire en sorte que le prix de revente soit compatible avec le prix du marché local. Il est conseillé de prévoir des travaux de rénovation compris entre 40% et 50% du coût total de l’acquisition du bien immobilier.

La plus-value immobilière d’un dispositif immobilier Loi Malraux est imposable à 16% auxquels s’ajoutent les 11% de prélèvements sociaux. La plus-value immobilière bénéficie d’un abattement de 10% par an à partir de la cinquième année de détention du bien immobilier. A cela s’ajoute une minoration systématique de 1000 euros sur vos revenus immobiliers. En quinze ans, l’exonération est atteinte.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Vous aimerez aussi

Réalisez votre comparatif

Le Guide Immobilier

0 € d'impôt

-->