Home » , » L’idéal pour renégocier son Prêt ?

L’idéal pour renégocier son Prêt ?

Les taux des emprunts immobiliers poursuivent leur tendance baissière amorcée il y a plusieurs mois. En octobre, ils atteignent même un niveau historiquement bas. Cela peut faciliter l'achat mais peut, aussi, donner l'envie de renégocier le taux de son crédit immobilier.

L’idéal pour renégocier son contrat ?

Le meilleur taux, c'est maintenant que vous pourrez l'obtenir ! Sur ce point, les courtiers en emprunts immobiliers donnent le même son de cloche. Une baisse significative des taux d'intérêt des crédits immobiliers est, une fois encore, constatée pour se hisser à une moyenne de 3,5%. En sachant que pour les dossiers les plus « rassurants » pour les organismes bancaires, des taux inférieurs à 3% peuvent être négociés pour un emprunt sur 20 ans. Du jamais vu.


Alors, si les banques n'octroient pas à tout le monde des taux aussi bas ou si vous n'envisagez simplement pas pour le moment de changer de logement, il est peut être opportun d'étudier la question d'une renégociation de taux de votre crédit immobilier avec votre banquier. Pour ce faire, quelques principes sont à respecter.

En voici les grandes lignes.

Deux options pour renégocier
Sachez qu'en tant qu'emprunteur, vous pouvez demander à l'organisme auprès duquel vous avez contracté le prêt d'en renégocier le taux, mais en aucun cas l'exiger. Un avis de justice rendu en septembre dernier le rappelle : la banque n'a aucune obligation de renégociation vis à vis de l'emprunteur, c'est à son bon vouloir. Deux possibilités s'offrent alors à vous : soit votre banquier est conciliant et vous êtes pour lui un bon client et dans ce cas là, il vous accorde un réexamen du taux en votre faveur. Soit, ne vous reste que l'option de rachat de crédit pour parvenir à un nouveau taux. Dans le premier cas de figure, vous établirez avec votre banquier les nouveaux taux et échéances, cela entraînera alors à votre charge des frais de dossiers. Si vous n'avez que le choix d'un rachat de crédit, vous rachèterez via un autre organisme financier celui-ci puis établirez un nouveau contrat d'emprunt immobilier avec le nouveau taux, nouvelles échéances etc. Cette option est pour vous moins avantageuse, car elle engendre des frais non négligeables que sont les frais de dossier et les indemnités de remboursement anticipé.
Nous vous conseillons donc d'étudier la question avec les conseils de votre banquier, car si vous avez emprunté il y a quelques années à un taux élevé, au regard des taux particulièrement bas qui officient actuellement, un rachat de crédit peut être très intéressant, ce, malgré les frais annexes.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Vous aimerez aussi

Réalisez votre comparatif

Le Guide Immobilier

0 € d'impôt

-->