Home » » Location en Meublé Professionnelle : Avantages concernant l’ISF

Location en Meublé Professionnelle : Avantages concernant l’ISF

La Location en Meublé Professionnelle (LMP), procure des avantages fiscaux avantageux. Mais devenir loueur d’un bien immobilier en location meublé professionnelle demande certaines conditions :

Location en Meublé Professionnelle


La Location en meublé professionnelle se réalise grâce à l’acquisition de parts de copropriétés dans une résidence hôtelière, de retraite médicalisée ou de tourisme. Le montant minimum pour accéder à ce type de location est de 500000 euros, donc pas accessible à tout le monde. Le logement loué doit permettre au locataire de s’y installer avec uniquement ses effets personnels. Le montant des recettes locatives doit atteindre la somme de 23000 euros par an et représenter au moins 50% des revenus professionnels du foyer fiscal. Et le loueur désirant bénéficier des avantages fiscaux de ce type de location immobilière, doit impérativement être inscrit au registre des commerces et des sociétés.

Le capital d’une location en meublé professionnel n’est pas garanti. Outre les variations du marché local, il dépend également de la qualité de l’établissement dans lequel le loueur possède des parts.

L’argent d’une location en meublé professionnel est toujours disponible. Il suffit de vendre le bien ou les parts que le loueur possède dans un ou plusieurs établissements.

Le taux engendré par une location en meublé professionnelle peut atteindre 5%.

L’avantage fiscal d’une location en meublé professionnelle est confortable. D’abord, les recettes imposables sont nulles pendant quinze ans, grâce aux déductions relatives aux frais d’acquisition ou de constitution de la société. Le déficit foncier résultant est reportable sans limite. Ensuite, le bien immobilier est amortissable de 3% à 4% par an et uniquement sur les recettes imposées, ce qui permet une réduction supplémentaire des impôts sur le revenu.

Après cette période de déficit, vous avez deux solutions si vos revenus locatifs ne dépassent pas 76 000 euros. Le régime « micro entreprise » avec lequel vous bénéficiez d’un abattement de 68% pour couvrir les charges. Vous êtes donc taxé sur seulement 32% des loyers perçus. Le régime « réel simplifié » avec lequel vous pouvez imputer les charges pour leur montant exact. 

Dans le cas où vos revenus locatifs dépasseraient la somme de 76000 euros, le régime « réel simplifié » s’impose.

La location en meublé professionnelle présente encore deux avantages fiscaux

La plus-value en cas de revente est exonérée après cinq années, et vous pouvez ne pas payer l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) si les recettes représentent plus de 50% des revenus du foyer fiscal.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Vous aimerez aussi

Réalisez votre comparatif

Le Guide Immobilier

0 € d'impôt

-->